BALBUZARD



" C
'est pas parce qu'on a rien à dire qu'il faut fermer sa gueule "
Michel Audiard


Un clic sur les photos ... pour les agrandir







dimanche 10 février 2008

.....pourtant en Beauce....y a du blé...

5 commentaires:

  1. Je ne connaissais pas ces billets euréliens de 1915.
    j'ai, par contre, des pièces de cette même chambre de commerce....

    Monnaie de singe ? gagé par la Banque de France de Chartres .....

    Au fait cela servait à quoi, cette monnaie parallèle ??

    RépondreSupprimer
  2. Je m'explique :
    A qui étaient remis ces billets émis par la chambre de commerce, sur quel budget,à quelle occasion et contre quoi?

    Tous les commerçants acceptaient-ils ces billets (un peu comme des bons remboursables) ?.
    Car il y avait une date de péremption (valables cinq ans) pour le remboursement auprés de la Banque de France et uniquement à Chartres.
    Par groupe de Dix. Si on n'en avait que neuf, on n'était pas remboursé ?....
    Aprés ils n'étaient plus valables ?

    Et c'était tout bénéf pour la chambre de commerce ?.....

    RépondreSupprimer
  3. J'ai bien compris la question . mais....je n'étais pas né....je ne connais pas la réponse , le monsieur qui me les a donnés est mort...!!!
    si quelqu'un connait la réponse ...?
    Merci à toi

    RépondreSupprimer
  4. Ce sont de vieux reflexes d'ancien employé de banque qui me font poser ces questions....

    Les Chambres de Commerces avaient un coté beaucoup plus "mutualiste" que maintenant. Ces billets fonctionnaient probablement un peu comme des bons d'achat avec des fonds en dépot à la Banque de France pour le remboursement.

    RépondreSupprimer

UN GRAND... MERCI.. POUR VÖTRE VISITE